Aller au contenu


interdiction de fumer


33 réponses à ce sujet

#1 nanette

  • Membres
  • 54 messages

Posté 24 janvier 2007 - 08:05

la date approche, qu'avez vous modifié dans les unités et comment ? l'interdiction est elle totale, partielle, y a t il des mesures d'accompagnement????

#2 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 24 janvier 2007 - 08:17

Voir le messagenanette, le Jan 24 2007, 08:05 PM, dit :

la date approche, qu'avez vous modifié dans les unités et comment ? l'interdiction est elle totale, partielle, y a t il des mesures d'accompagnement????

et bien pour ma part, j'avoue que les consignes sont simples: interdiction totale.......ils vont (ou ils ont, je ne sais plus) installer des abris à l'extérieur de l'hôpital.....mais je doute qu'il y ait beaucoup de changements.....le personnel de nuit va être bien ennuyé, c'est sûr...... :glare:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#3 Morgane

  • Membres
  • 74 messages

Posté 25 janvier 2007 - 05:17

Voir le messageéglantine, le Jan 24 2007, 08:17 PM, dit :

et bien pour ma part, j'avoue que les consignes sont simples: interdiction totale.......ils vont (ou ils ont, je ne sais plus) installer des abris à l'extérieur de l'hôpital.....mais je doute qu'il y ait beaucoup de changements.....le personnel de nuit va être bien ennuyé, c'est sûr...... :glare:
Bonjour, ce sujet m'intéresse.
Je pense que l'interdiction totale de fumer va être difficile à accepter au début, et puis tout le monde s'y fera. Par ailleurs, j'ai connu cette interdiction lorsque je travaillais dans le privé: certaines de mes collègues allaient dehors pour fumer, et du coup n'étaient pas dans le service pour répondre aux sonnettes. De plus devant l'établissement, l'image de marque s'en trouvait fort détériorée... Bref vaste sujet!
Morgane :wink:
"Penser la vie, voilà la tâche" Hegel

Morgane

#4 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 25 janvier 2007 - 06:32

Voir le messageMorgane, le Jan 25 2007, 05:17 PM, dit :

Bonjour, ce sujet m'intéresse.
Je pense que l'interdiction totale de fumer va être difficile à accepter au début, et puis tout le monde s'y fera. Par ailleurs, j'ai connu cette interdiction lorsque je travaillais dans le privé: certaines de mes collègues allaient dehors pour fumer, et du coup n'étaient pas dans le service pour répondre aux sonnettes. De plus devant l'établissement, l'image de marque s'en trouvait fort détériorée... Bref vaste sujet!
Morgane :wink:

moi aussi je viens du privé initialement......et on avait interdiction de fumer, même dehors..... très dur à gérer quand les gens ne sont pas prêts à arrêter de fumer!! :glare:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#5 Morgane

  • Membres
  • 74 messages

Posté 25 janvier 2007 - 07:40

Voir le messageéglantine, le Jan 25 2007, 06:32 PM, dit :

moi aussi je viens du privé initialement......et on avait interdiction de fumer, même dehors..... très dur à gérer quand les gens ne sont pas prêts à arrêter de fumer!! :wink:
C'est sûr, je le comprends tout à fait... A mon avis, ce sujet risque d'être houleux dans les prochaines semaines. Cela divise déjà les équipes, et c'est souvent des sujets de discussions voire de discordes. Bon espérons que cela permettra à certains soignants de se sevrer, pourquoi pas avec l'aide du médecin du travail?... :glare:
Morgane
"Penser la vie, voilà la tâche" Hegel

Morgane

#6 amc

  • Membres
  • 25 messages

Posté 25 janvier 2007 - 09:05

bonjour à toutes justement est-ce que l'une de vous pourrait me donner la date de cette loi et si possible le numero que j'aille en prendre connaissance sur legifrance . Merci

#7 Pimprenèle

  • Membres
  • 1 messages

Posté 25 janvier 2007 - 10:06

Bonsoir,
Apparemment l'interdiction est totale, aussi bien pour les soignants que pour les patients. Bien sûr, il va falloir changer les habitudes, donner des arguments à tous ceux qui commencent déjà à se sentir atteints dans leur liberté individuelle. Dans notre établissement, la direction a prévu de faire des contrôles.
Mais le plus dûr je pense, va être de faire appliquer cette mesure aux patients en psychiatrie! Même si on arrive à organiser des sorties fréquentes dans la cour, ce qui mobilise pour la plupart des patients un IDE en accompagnement, il faut aussi penser à ceux qui n'ont pas d'autorisation de sortie. Nous aurons un réel problème à gérer, pour ces patients qui occupent la plupart de leur temps à fumer...
Si certains d'entre vous ont des idées, je suis preneuse. A moins qu'il soit prévu de faire une exception pour les services de psychiatrie?
Merci.
Et merci pour ce forum et les diverses interventions qui donnent une foule de renseignements et d'idées!

#8 JFB

  • Membres
  • 79 messages

Posté 26 janvier 2007 - 11:35

Voir le JO 16 du 19 janvier 2007 page 1143
"Interdiction totale de fumer" :wink:
"plus d'emplacement réservé aux fumeurs"

Il me semble naturel que les établissements de santé
aient un devoir d'exemplarité en la matière !!!! :glare:
JFB Cadre de Santé en Imagerie Médicale Hôpital de TULLE 19012

"L'amitié se nourrit de communication" Montaigne

#9 Morgane

  • Membres
  • 74 messages

Posté 26 janvier 2007 - 04:47

Voir le messageamc, le Jan 25 2007, 09:05 PM, dit :

bonjour à toutes justement est-ce que l'une de vous pourrait me donner la date de cette loi et si possible le numero que j'aille en prendre connaissance sur legifrance . Merci
Bonjour, je ne sais pas insérer un lien, mais vous trouverez la circulaire destinée aux établissements de santé dans le forum "dossier" à la rubrique tabagisme, dans laquelle Pascal a listé tous les éléments nécessaire (au passage, meci Pascal pour tout ce travail :glare: )
Morgane
"Penser la vie, voilà la tâche" Hegel

Morgane

#10 [Invité]nanarduhavre_*

  • Guests

Posté 26 janvier 2007 - 07:25

Prochains textes de lois à l'étude
Interdiction de péter dans les lieux publics
défense de sentir sous les bras sous peine d'arrosage
quand je pense qu'une usine thermique d'EDF nous pollue la vie et nous empoisonne, le responsable désigné "TABAC" nous empêchera de porter plainte et certains pourront continuer à faire d'énormes bénéfices sans se soucier de notre santé, puisque le tabac est responsable de tout
en apparté, je suis d'accord avec la loi interdisant le tabac à l'hôpital. Mais il ne faudrait pas être centré sur un problème

#11 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 26 janvier 2007 - 07:32

Pas être centré sur un problème... celui va en poser un et pas un petit... Nous étudions aussi ceci dans les IFSI puisqu'il est possible que l'enceinte de l'hôpital soit concerné (le devant de l'école donc... et lorsqu'elle est insérée dans l'hôpital, ça fait mauvaise presse pour de futurs professionnels... :glare:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#12 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 26 janvier 2007 - 07:36

Voir le messagenanarduhavre, le Jan 26 2007, 07:25 PM, dit :

Prochains textes de lois à l'étude
Interdiction de péter dans les lieux publics
défense de sentir sous les bras sous peine d'arrosage
quand je pense qu'une usine thermique d'EDF nous pollue la vie et nous empoisonne, le responsable désigné "TABAC" nous empêchera de porter plainte et certains pourront continuer à faire d'énormes bénéfices sans se soucier de notre santé, puisque le tabac est responsable de tout
en apparté, je suis d'accord avec la loi interdisant le tabac à l'hôpital. Mais il ne faudrait pas être centré sur un problème

:smile: rhhhhhooo!!! nanar!! péter dans les lieux publics.....tout de même!!! :wink: n'empêche que ça préserverait la couche d'ozone, qui sait!! :glare: :wink: :smile:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#13 amc

  • Membres
  • 25 messages

Posté 26 janvier 2007 - 08:20

Voir le messageéglantine, le Jan 26 2007, 07:36 PM, dit :

:smile: rhhhhhooo!!! nanar!! péter dans les lieux publics.....tout de même!!! :wink: n'empêche que ça préserverait la couche d'ozone, qui sait!! :glare: :wink: :smile:
et non y a qu'à voir les vaches qui quand elles petent degagent du methane qui contribue à agrandir le trou dans la couche d'ozone j'ai vu ça lors d'un reportage il y a quelques temps et de façon tres serieuse ces pauvres vaches etaient incriminées alors qu'en sera t-il de nous ???????

#14 tinou

  • Membres
  • 80 messages

Posté 27 janvier 2007 - 12:00

Voir le messagePimprenèle, le Jan 25 2007, 10:06 PM, dit :

Bonsoir,
Apparemment l'interdiction est totale, aussi bien pour les soignants que pour les patients. Bien sûr, il va falloir changer les habitudes, donner des arguments à tous ceux qui commencent déjà à se sentir atteints dans leur liberté individuelle. Dans notre établissement, la direction a prévu de faire des contrôles.
Mais le plus dûr je pense, va être de faire appliquer cette mesure aux patients en psychiatrie! Même si on arrive à organiser des sorties fréquentes dans la cour, ce qui mobilise pour la plupart des patients un IDE en accompagnement, il faut aussi penser à ceux qui n'ont pas d'autorisation de sortie. Nous aurons un réel problème à gérer, pour ces patients qui occupent la plupart de leur temps à fumer...
Si certains d'entre vous ont des idées, je suis preneuse. A moins qu'il soit prévu de faire une exception pour les services de psychiatrie?
Merci.
Et merci pour ce forum et les diverses interventions qui donnent une foule de renseignements et d'idées!
effectivemnt le problème est entier dans les services de psychiatrie; bon nombre de patients sont déjà hospitalisés sous contrainte et en plus on va devoir les contraindre à respecter l'arrêt du tabac sans leur avis.
pour ma part dans notre service les patients qui peuvent circuler ont l'obligation de fumer dehors, ceux qui doivent rester dans l'unité aviat un petit coin réservé dans une pièce à proximité de la salle de vie; quant aux patients isolés les soignants les font fumer dans la chambre.
que va t'il advenir de ces "dérogations" au 1 février? les soignants ne sont pas disposés à sevrer les patients, le manque de tabac générant de l'agressivité.
et puis pour ces patients dont le tabac n'est pas une dépendance proprement parlée mais une gestuelle stéréotypée.....
si quelqu'un a des idées, nous sommes preneurs sur le site.

#15 [Invité]nanarduhavre_*

  • Guests

Posté 27 janvier 2007 - 02:51

Le jour où on traitera les fumeurs comme des malades et non comme des délinquants, on aura fait un grand pas en avant :glare:

#16 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 27 janvier 2007 - 05:59

Je suis d'accord avec vous nanar comme pour l'alcool; mais en attendant , il faut prioriser la protection des non-fumeurs. Allergique au tabac, j'en suis victime tous les jours. "La liberté des uns termine là où commence celle des autres."
Un problème à la fois. Et si cela initiait des volontés de s'arrêter, cela aura eu un double effet "Kiss cool". :glare: Les deux établissements publics que j'ai fait on pensé tout deux à l'accompagnement des personnels concernés via la médecine préventive et avec l'offre des premiers patchs... on ne peut pas non plus tout assumer sous le prétexte que c'est une addiction.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#17 nanette

  • Membres
  • 54 messages

Posté 27 janvier 2007 - 07:14

Voir le messageCharlaine, le Jan 27 2007, 05:59 PM, dit :

Je suis d'accord avec vous nanar comme pour l'alcool; mais en attendant , il faut prioriser la protection des non-fumeurs. Allergique au tabac, j'en suis victime tous les jours. "La liberté des uns termine là où commence celle des autres."
Un problème à la fois. Et si cela initiait des volontés de s'arrêter, cela aura eu un double effet "Kiss cool". :glare: Les deux établissements publics que j'ai fait on pensé tout deux à l'accompagnement des personnels concernés via la médecine préventive et avec l'offre des premiers patchs... on ne peut pas non plus tout assumer sous le prétexte que c'est une addiction.
évidement, l'employeur peut "offrir" les premiers patchs.......et pourquoi pas les premieres pilules ??????en fait, suis assez choquée que on imagine (meme dans un esprit santé publique) l'employeur intervenir dans un soucis d'ordre privé !!!!!et puis quoi, si on fume , on fume !!! ...... reste cette interdiction de fumer que j'approuve a 100%.... est ce nécessaire de présicer qu'il n'est pas interdit de fumer "tout court", mais de fumer dans des endroits publics???? ouverts également aux non fumeurs ????
pour infos, dans l'établissement ou je travail, cette loi n'est pas parlée, on a aucune directive...mais comme nul n'est sensé ignorer la loi, faut il dans quelques jours l'appliquer sans l'avoir "pensée" ???

#18 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 27 janvier 2007 - 08:13

:glare: Cela soulève le problème plus profond de la façon dont l'employé considère les lieux de travail, certains pensent que leur bureau est un endroit privé...

Une invitation gouvernementale :

Citation

Interdiction de fumer : dialoguez avec Xavier Bertrand le 1er février à 18h
A l’occasion de l’entrée en vigueur, le 1er février, de la première phase du décret d’interdiction de fumer dans les lieux publics, le ministre de la Santé viendra à la rencontre des internautes lors d’un chat, qui aura lieu sur le site tabac.gouv.fr.

Xavier Bertrand répondra en direct, pendant une heure, à toutes les questions relatives à la mise en place du nouveau décret.

- Posez d’ores et déjà vos questions au ministre

La première phase du décret du 15 novembre 2006 concerne les moyens de transports, les entreprises, l’administration, les établissements scolaires, ainsi que l’ensemble des installations destinées à l’accueil, la formation ou l’hébergement des mineurs.

La deuxième phase, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2008, permet aux établissements dits de "convivialité" (cafés, restaurants, discothèques, casinos), de disposer du temps nécessaire à l’aménagement éventuel d’un fumoir, seul dispositif autorisé par le décret.

Vous pouvez retrouver tous les détails concernant la loi sur le site tabac.gouv.fr.

Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#19 jeroom

  • Membres
  • 92 messages

Posté 01 février 2007 - 11:00

cette loi est à mon avis plus une maneuvre à visée politique (éléctions obligent) qu'une réelle volonté d'action de santé public...je la trouve terriblement hypocrite. Je suis tout à fait d'accord que la liberté des uns s'arrete là ou comence celle des autres, alors interdire un fumeur de fumer en espace ouvert même si c'est dans l'enceinte des hopitaux du moment que celui qui fume ne pollue pas les autres...ou est la limite de la liberté?
Quant aux soignants arrétons un peu. vous ne connaissez pas l'expression que des infirmières ont empruntées:ni nonne no bonne ni c.... il y à longtemps que l'auréole est tombée, exit les precepts religieux et moralistes. Des soignants fument: qu'elle horreur!!!! rendez vous compte de l'image qu'ils renvoient aux autres!!! les soignants sont des saints immaculés purs et blancs comme leur tenue, êtres parfaits.Jamais d'exces (ben non on est soignant...) jamais une parole de travers (ben non on est soigants), une sexualité modérée juste pour procréer dans le cadre du mariage (ben oui on est soignant).
l'image du soignant est à mon sens bien plus importante à l'intérieur même des services de soins. Humanité, empathie, respect, pudeur, accompagnement, qualité. Ne pensez vous pas que si ces concepts étaient une généralité banale du quotidien le patient et sa famille se moquerait bien que le soignant fume en éspace ouvert dans l'enceinte des établissements

#20 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 02 février 2007 - 05:48

Je suis victime trop souvent du tabagisme passif... et au nom de mes enfants, je ne regrette pas qu'enfin l'addiction des uns, ne puisse plus se dédouaner des conséquences de celle-ci sur la santé des autres... On ne demande pas de s'arrêter, on demande de ne pas l'imposer aux autres... je ne vous ressortirais pas les chiffres épidémio sur le problème, vous les connaissez autant que moi...

Si on prend l'alcool, c'est d'avantage la sécurité routière, les violences familiales, la désinsertion professionnelle... qui sont le levier d'un arrêt de cette addiction, non ? S'il n'y a avait pas ces conséquences sur autrui, libre à chacun de vouloir se réduire à un légume en se brûlant les neurones par l'alcool....

Jéroom, épargnez-moi le couplet de la bonne soeur. On demande à rester humain avec ses forces et ses faiblesses, mais en toute liberté...
Comme le dit Charlie lee couture dans une de ses chansons : "Chacun son cancer, chacun son ulcère..." si je peux limiter ma santé à ma propre responsabilité, ce ne serait déjà pas si mal, mon auto-nuisance me suffit... :glare:

Bref, je serais moins caricaturale sur le sujet... :wink:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#21 [Invité]angee_*

  • Guests

Posté 02 février 2007 - 10:21

Voir le messageéglantine, le Jan 24 2007, 08:17 PM, dit :

et bien pour ma part, j'avoue que les consignes sont simples: interdiction totale.......ils vont (ou ils ont, je ne sais plus) installer des abris à l'extérieur de l'hôpital.....mais je doute qu'il y ait beaucoup de changements.....le personnel de nuit va être bien ennuyé, c'est sûr...... :wink:
:smile: Merci Eglantine car n'étant pas fumeuse, je n'avais pas pensé à aborder ce problème dans mon mémoire!! Oui effectivement, étant moins nombreux de nuit, les soignants ne pourront pas sortir pour fumer surtout lorsqu'ils travaillent au 12ème étage! Mais, qui les verra fumer dans les locaux? Je suis contre le tabac, mais d'un autre côté, je peux comprendre ceux qui ont du mal à arrêter. C'est comme si on me demandait de me taire!!! :wink:

Voir le messagenanarduhavre, le Jan 26 2007, 07:25 PM, dit :

Prochains textes de lois à l'étude
Interdiction de péter dans les lieux publics
défense de sentir sous les bras sous peine d'arrosage
:glare: toujours le mot pour rire!! :smile:

En revanche, en psychiatrie, je serai vraiment curieuse de savoir comment cela se passera! Et dans les milieux pénitenciers, qu'en est il de cette loi?
Quant aux boites de nuit, il y a longtemps que cette interdiction aurait dû avoir lieu!! Il n'y a rien de pire que de danser dans une ambiance enfumée. Heureusement que les salles dans lesquelles des soirées sont organisées, la cigarette est interdite.
Bref, vaste sujet...

#22 jeroom

  • Membres
  • 92 messages

Posté 03 février 2007 - 12:34

Voir le messageCharlaine, le Feb 2 2007, 06:48 PM, dit :

Je suis victime trop souvent du tabagisme passif... et au nom de mes enfants, je ne regrette pas qu'enfin l'addiction des uns, ne puisse plus se dédouaner des conséquences de celle-ci sur la santé des autres... On ne demande pas de s'arrêter, on demande de ne pas l'imposer aux autres... je ne vous ressortirais pas les chiffres épidémio sur le problème, vous les connaissez autant que moi...

Si on prend l'alcool, c'est d'avantage la sécurité routière, les violences familiales, la désinsertion professionnelle... qui sont le levier d'un arrêt de cette addiction, non ? S'il n'y a avait pas ces conséquences sur autrui, libre à chacun de vouloir se réduire à un légume en se brûlant les neurones par l'alcool....

Jéroom, épargnez-moi le couplet de la bonne soeur. On demande à rester humain avec ses forces et ses faiblesses, mais en toute liberté...
Comme le dit Charlie lee couture dans une de ses chansons : "Chacun son cancer, chacun son ulcère..." si je peux limiter ma santé à ma propre responsabilité, ce ne serait déjà pas si mal, mon auto-nuisance me suffit... :glare:

Bref, je serais moins caricaturale sur le sujet... :wink:


Chère Charlaine, il est bien évident que le tabagisme passif est inacceptable, sur ce point je ne vais pas vous contredire Je crois que si la loi evin avait été appliqué nous n'en serions pas là!!
Parce que la réalité maintenant sur le terrain est désobligeante: certains doivent demander la permission à leur hiérarchie de s'abscenter quelques minutes (comme un enfant qui demande à la maitresse s'il peut aller faire pipi) bonjour les phénomènes pervers de déconsidération. Et bien plus grave que cela...l'abscentéisme bien plus long que cela engendre dans les services et donc au lit du patient. Effectivement alors que certains pouvaient fumer leur cigarette sur une terrasse ouverte, ils doivent maintenant descendre huit étages sortir de l'enceinte de l'établissement puis remonter les huit étages. Bonjour la perte de temps lorque l'ancien système était confortable pour TOUS.
Quant au couplet de la bonne soeur j'attendai evidement des réactions. Mais rappelons-nous, la profession est emprunte de cet héritage et nombre de mes collègues ont connus des surveillantes "religieuses" alors ce n'est pas si loin que ça...n'avons nous pas parlé d'exemplarité avec la mise en place de l'interdiction de fumer dans les établissements de santé...on pourrait en dicuter des heures.
Quoi qu'il en soit et quoi que l'on en pense, la loi doit être appliquée et il incombe au cadre de santé de faire respecter cette loi au sein des établissement et d'être exemplaire dans ce domaine pour renforcer la cohérence :smile:

#23 wankh

  • Membres
  • 126 messages

Posté 03 février 2007 - 01:14

Citation

Charlie lee couture
un raccommodage entre Charlie Oleg et le général Lee :glare:
euh je crois que c'est charlélie couture(cf wikipédia) :
Bertrand Charles Élie Couture' (26 février 1956 - Nancy, France). Connu sous le nom de CharlÉlie Couture il signe aussi ses œuvres sous le nom raccourci de CharlÉlie.

je ne sais pas si il est fumeur.

#24 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 03 février 2007 - 01:18

:glare: J'ai du chevaucher là, hardi petit... :wink:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#25 ABC

  • Membres
  • 57 messages

Posté 03 février 2007 - 06:55

Voir le messageCharlaine, le Feb 3 2007, 01:18 PM, dit :

:glare: J'ai du chevaucher là, hardi petit... :wink:

BONJOUR
dans mon etablissement aussi interdiction totale, comme partout je pense. en tant que cadre de santé, j'ai affiché les notes de service, les infos, j'ai expliqué lors de réunion etc... Mais pour moi, hors de question de flicker qui que ce soit, encore moins de dénoncer un collègue qui fumerait dans le parc de l'H.
De plus en réaction, le personnel fumeur ou pas, envisage dans certains services (long séjour, maison de retraite, ...) de refuser d'entrer dans les chambres de patients fumeurs, pour ne pas être victimes de tabagisme passif. J'ai entendu dire aussi que les mêmes actions sont a l'étude dans certains services d'hôpitaux psy ou les patients fument.
a suivre

#26 sylvie A

  • Membres
  • 9 messages

Posté 09 février 2007 - 02:34

Bonsoir,
Dans mon établissement aussi, interdiction totale de fumer dans les locaux fermés; par contre, le personnel peut fumer dehors, même dans l'enceinte de l'hôpital. Pour la nuit, ils vont dehors aussi, mais fument moins car cela entraine une baisse d'effectif présent auprès des patients. C'est assez bien toléré pour l'instant...Attendons quelques mois pour voir l'évolution des "pratiques"!
"Vous êtes un cygne parmi tous ces canards"

#27 phnet

  • Membres
  • 61 messages

Posté 14 février 2007 - 07:36

Voir le messagenanarduhavre, le Jan 27 2007, 02:51 PM, dit :

Le jour où on traitera les fumeurs comme des malades et non comme des délinquants, on aura fait un grand pas en avant :sad:


tout à fait daccord nanar !
le fumeur n'est pas un délinquant c un malade soit !
mais le fumeur malade qui m'enfume à me rendre malade que je vais pu dans certains resto..
il est malade ..... et pas un peu délinquant sur les bords ???....

philippe non fumeur
(ex fumeur) sans doute futur malade (y'a pô d'raison)
et surement des fois un peu délinquants (y'a pô d'raison, itou) :tongue: :happy: :tongue:
cordialement / philippe
"Tout ce qui n'est pas donné est perdu" Proverbe indien

#28 faizabel

  • Membres
  • 17 messages

Posté 25 février 2007 - 04:09

Voir le messageCharlaine, le Feb 2 2007, 05:48 PM, dit :

Je suis victime trop souvent du tabagisme passif... et au nom de mes enfants, je ne regrette pas qu'enfin l'addiction des uns, ne puisse plus se dédouaner des conséquences de celle-ci sur la santé des autres... On ne demande pas de s'arrêter, on demande de ne pas l'imposer aux autres... je ne vous ressortirais pas les chiffres épidémio sur le problème, vous les connaissez autant que moi...

Si on prend l'alcool, c'est d'avantage la sécurité routière, les violences familiales, la désinsertion professionnelle... qui sont le levier d'un arrêt de cette addiction, non ? S'il n'y a avait pas ces conséquences sur autrui, libre à chacun de vouloir se réduire à un légume en se brûlant les neurones par l'alcool....

Jéroom, épargnez-moi le couplet de la bonne soeur. On demande à rester humain avec ses forces et ses faiblesses, mais en toute liberté...
Comme le dit Charlie lee couture dans une de ses chansons : "Chacun son cancer, chacun son ulcère..." si je peux limiter ma santé à ma propre responsabilité, ce ne serait déjà pas si mal, mon auto-nuisance me suffit... :tongue:

Bref, je serais moins caricaturale sur le sujet... :tongue:
je voudrais intervenir dans la discussion sur le tabac, je suis d'accord avec Charlaine, j'ai moi aussi pendant longtemps subi le tabagisme de mes collègues de travail qui fumaient beaucoup ( certaines un paquet dans la nuit ), j'ai dû demander plusieurs fois à changer de service à cause de cela. J'ai été surprise de voir à mon retour de congé de maternité que plusieurs avaient arrêté de fumer, la cause une grande frayeur quand un jour leur toux était accompagnée de quelques filaments de sang, cela c'est radical, la peur d'un début de cancer a été le déclic. Quand la cigarette reste un plaisir, c'est bien mais quand elle devient indispensable, c'est dangereux.

#29 [Invité]nanarduhavre_*

  • Guests

Posté 03 mars 2007 - 02:52

la loi est très drôle pour certains professionnels. Un chauffeur routier ne peut fumer dans son camion, même s'il est seul car il est sur son lieu de travail. Par contre il a le droit de fumer dans son camion si c'est sa pause!!!!!! va comprendre Charles. :happy:
même chose pour un représentant de commerce. S'il va à un rebdez-vous, pas le droit de fumer dans son véhicule. S'il rentre chez lui, il peut fumer. :smile:
Pour les patients hospitalisés plus de trente jours, en psychiatrie o dans les services de longs séjours, la chambre est considérée comme un endroit semi-privatif et le patient peut y fumer. Il doit juste attendre le trente et unième jour après trente jours de sevrage :ninja: :biggrin:
Dernère subtilité, l'assemblée nationale prépare un amendement pour que les députés aient le droit de fumer dans les lieux publics de l'assemblée. Ces messieurs n'auront pas tenu longtemps avant de s'accorder une dérogation. Faites ce que je dis, pas ce que je fais :ninja: :ninja:

#30 bolpich

  • Membres
  • 75 messages

Posté 03 mars 2007 - 09:39

Citation

Pour les patients hospitalisés plus de trente jours, en psychiatrie o dans les services de longs séjours, la chambre est considérée comme un endroit semi-privatif et le patient peut y fumer. Il doit juste attendre le trente et unième jour après trente jours de sevrage :ninja: :biggrin:
bonjour,

tiens, j'ai pas entendu ça pour la psy ! Le problème c'est qu'on a encore des chambres à 2 lits et qu'il risque d'y avoir un patient de moins de 30 jours et un de + de 30 :smile: !!! Comment on fait :happy:

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet