Aller au contenu


dossier informatisé patient


13 réponses à ce sujet

#1 miss

  • Membres
  • 61 messages

Posté 17 janvier 2007 - 10:20

Sur mon lieu de travail se met progressivement en place le dossier informatisé patient. On nous parle de gain de temps, d'améliorations... mais ceux qui commencent à le cotoyé aux quotidien, parle pour le moment de franche galère, de longueur d'application etc... Auriez vous des expériences dans ce domaine? L'idée me seblait plutôt bonne au départ.

#2 Mounka

  • Membres
  • 1 032 messages

Posté 17 janvier 2007 - 10:32

pour ma part, j'attends cela avec impatience.
comme toute nouveauté, il faudra un temps d'adpatation et qui dit adapation dit un brin de remue meninges pour tout intégrer et peut être de perte de temps au départ.
"N'attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... Et tu seras heureux." Epictète

"La pierre n'a point d'autre espoir que d'être pierre mais de collaborer, elle s'assemble et devient temple." A de Saint Exupéry


#3 [Invité]nanarduhavre_*

  • Guests

Posté 20 janvier 2007 - 02:57

j'ai pu bénéficier d'un logiciel patient pendant deux ans en hémodialyse, sur ma forte insistance. La mise en route a été effectivement un peu difficile. Il faut que celui-ci soit accepté par les médecins car cela devient leur instrument de prescription. D'où la nécessité d'avoir des postes partout pour ne pas avoir des retours incessants vers le bureau pendant la visite. Si on veut que ça marche, on a besoin de leur soutien. Ensuite, le service informatique. Celui-ci doit créeér des passerelles entre les logiciels des labos et le logiciel patient pour que les résultats rentrent tout seul: pas simple, mais recopiage interdit. Passerelle avec la pharmacie pour simplifier les commandes. Une fois que les stocks sont renseignés dans le logiciel, les commandes peuvent se faire automatiquement à partir d'un seuil alerte. Le personnel: Grand changement de culture! il faut s'approprier l'outil, changer ses habitudes, par exemple au niveau des transmissions, renseigner les cibles dans le logiciel pour que celui-ci les extrait tout seul!!! Et avant la mise en route, il faut le renseigner: patients connus(renseignements administratifs, historique....) demander également une passerelle avec le logiciel administratif pour que le logiciel patient se renseigne seul. Une fois ces longues périodes de combat et de sollitude passées, ça marche et tout le monde en retire la paternité. Mais ce n'est pas grave. Il est tellement facile d'obtenir les prescriptions médicales à portée demain pour distribuer les médicaments, appliquer les traitements, avoir un compte rendu d'hospitalisation, un courrier pour consult(rédigé en fonction de la spécialité!!!). L'historique patient est fait facilement, les résultats ne se perdent plus!!!!! Il manque encore une passerelle avec la radio et une numérisation des clichés et compte rendus... Prochaine étape: relier les générateurs de dialyse au logiciel pour que les profils de séance s'enregistrent avec une précision que l'humain ne peut avoir. BREF: beaucoup de travail, je ne pense pas avoir été exhaustif dans mon énumération, c'est juste les grandes lignes. Le principal, c'est de savoir négocier et ne rien lâcher pour que cet outil soit adapter à votre service et qu'il soit facilitant pour l'équipe afin de libérer du temps et non en consommer

#4 miss

  • Membres
  • 61 messages

Posté 23 janvier 2007 - 09:42

:glare: Merci Nanarduhavre... chez nous c'est une décision institutionnelle avec des logiciels déjà définis, un grand nombre de passerelle est prévue. J'attends aussi cela avec impatience , des pertes de documents en moins en perspective, des facilité dans la recherche d'infos, des infos partagées... mais les équipes semblent très inquiètes pour la saisie de leurs transmissions surtout celles qui ne sont pas du tout des "pros" de l'informayique et surtout de la frappe...

#5 Pascale

  • Membres
  • 757 messages

Posté 23 janvier 2007 - 09:55

nanar du havre peux tu me dire la société qui a installé ce logiciel. Nous sommesen pleine réflexion est d'avoir quelques sociétés dont les logiciels sont déjà en place me parait une bonne idée. Merci par avance
Pascale Dartois

#6 [Invité]nanarduhavre_*

  • Guests

Posté 26 janvier 2007 - 07:14

Voir le messagePascale, le Jan 23 2007, 09:55 PM, dit :

nanar du havre peux tu me dire la société qui a installé ce logiciel. Nous sommesen pleine réflexion est d'avoir quelques sociétés dont les logiciels sont déjà en place me parait une bonne idée. Merci par avance
Ce logiciel a été créé par un néphrologue qui se surnomme Dieu à l'ouverture de la page d'accueil. Il est spécifique à l'hémodialyse. Il a été installé par les services informatiques de notre établissement, de même pour la création de toutes les passerelles. Je pense que les informaticiens se sont fait plaisir pour résoudre toutes les problématiques de langages entre logiciels différents (ils avaient vraiment l'air d'être passionnés). Je pense que nous allons passé à une génération de logiciel plus développé, car nous sommes de plus en plus demandeurs. Une fois que la démarche vers une autre culture est entamée, tout s'accélère. Pourtant, les débuts n'étaient pas forcément faciles. Ne découragez pas. Vous allez trouver autour de vous des ressources insoupsonnées.
Milles excuses pour la réponse tardive, je ne rentre chez moi que le week end, et je n'ai pas internet à Rouen

#7 sab48

  • Membres
  • 63 messages

Posté 08 juin 2007 - 02:33

Pour notre part, nous bénéficions dans l'hôpital local où je travaille du dossier de soins informatisé depuis 5-6ans environ. Mise en place pas évidente avec les réticences de toutes les catégories de personnel (du médeçin à l'ASH faisant fonction) mais grâce à la tenacité de notre cadre mais aussi aux divers formations, nous y sommes arrivés. Maintenant, plus personne ne ferait machine arrière. Gain de Temps, clarté des transmissions, divers outils très pratique comme l'agenda des rendez vous, la validation des soins...

#8 Pascale

  • Membres
  • 757 messages

Posté 12 juin 2007 - 03:52

je peux avoir le nom du logiciel
Pascale Dartois

#9 [Invité]nanarduhavre_*

  • Guests

Posté 13 juin 2007 - 03:48

Voir le messagePascale, le Jun 12 2007, 04:52 PM, dit :

je peux avoir le nom du logiciel
ce logiciel s'appelle " DIALOG". Il a été créé par le Dr Potier de cherbourg

#10 fee

  • Membres
  • 479 messages

Posté 14 juin 2007 - 06:33

Le dossier informatisé est prévu pour 2009 dans l'établissement dans lequel je travaille.
En revanche, je suis dans un service qui possède le logiciel Pharma, permettant la prescription informatisée. Nous attendons une interface pour "commander" un automate qui préparera les médicaments pour chaque patient pour 24 heures. On appelle ça la DJIN, Dispensation Journalière Individuelle Nominative.
"Le royaume de Féerie n'est pas très éloigné de nous; il est même à portée de main. Il suffit, pour y pénétrer, de changer sa façon de regarder." E. Brasey

#11 loloh2o

  • Membres
  • 136 messages

Posté 15 juin 2007 - 05:41

Voir le messagemiss, le Jan 17 2007, 11:20 PM, dit :

Sur mon lieu de travail se met progressivement en place le dossier informatisé patient. On nous parle de gain de temps, d'améliorations... mais ceux qui commencent à le cotoyé aux quotidien, parle pour le moment de franche galère, de longueur d'application etc... Auriez vous des expériences dans ce domaine? L'idée me seblait plutôt bonne au départ.
Bonjour,
Dans mon établissement, le dossier informatisé du patient est mis en place depuis déjà plusieurs années. Certes, au départ il a été expérimenté sur quelques secteurs, puis sa généralisation a été faite progressivement. Les équipes infirmières ont été formées à l'utilisation et même les gens pas "pro" de l'informatique ont adopté ce nouvel outil. Et il est clair qu'à cet instant T personne ne retournerait à l'ancien système. Je dirais presque que la réticience la plus importante venait (et ça tient toujours des médecins!) Une interface entre la GAM (Gestion Administrative des Malades) et le logiciel permet de mettre à jour toutes les données administratives simultanément. Les équipes infirmières font leurs transmissions sur le dossier. Chaque modalité d'hospitalisation est répertoriée et tout ce qui a trait à l'hospit est retrouvable facilement. Fini le dossier éclaté où se perdent des info. La prescription des traitements et leur dispensation se font aussi par ce biais. De nouvelles fonctionnalités vont être mises en place prochainement (saisie des actes infirmiers).

#12 michel

  • Membres
  • 34 messages

Posté 15 juin 2007 - 07:25

Voir le messageloloh2o, le Jun 15 2007, 06:41 AM, dit :

Bonjour,
Dans mon établissement, le dossier informatisé du patient est mis en place depuis déjà plusieurs années. Certes, au départ il a été expérimenté sur quelques secteurs, puis sa généralisation a été faite progressivement. Les équipes infirmières ont été formées à l'utilisation et même les gens pas "pro" de l'informatique ont adopté ce nouvel outil. Et il est clair qu'à cet instant T personne ne retournerait à l'ancien système. Je dirais presque que la réticience la plus importante venait (et ça tient toujours des médecins!) Une interface entre la GAM (Gestion Administrative des Malades) et le logiciel permet de mettre à jour toutes les données administratives simultanément. Les équipes infirmières font leurs transmissions sur le dossier. Chaque modalité d'hospitalisation est répertoriée et tout ce qui a trait à l'hospit est retrouvable facilement. Fini le dossier éclaté où se perdent des info. La prescription des traitements et leur dispensation se font aussi par ce biais. De nouvelles fonctionnalités vont être mises en place prochainement (saisie des actes infirmiers).

Bonjour,

Ce dossier semble intéressant.... Quel est le nom de ce progiciel ? J'aurais toutefois aimé avoir quelques précisions le concernant !
Les médecins utilisent-ils le support informatique pour l'ensemble du dossier médical (antécédents, histoire de la maladie,observations, bénéfice/risque, etc.) ainsi que pour l'ensemble des prescriptions (médicaments, laboratoire, actes divers, imagerie, etc.). Existe-t-il des interfaces entre ce logiciel et des logiciels métiers spécifiques (laboratoire, imagerie, pharmacie, etc.).
Quant aux équipes de soins pluriprofessionnelles, elles effectuent a priori les transmissions sur ce support. Ces transmissions, sont-elles ciblées ? La réalisation de macro-cibles (entrée, intermédiaires, sortie) se fait elle sur un champ prédéfini et structuré ? Existe-t-il également un plan de soins infirmier alimenté par la prescription médicale, mais également par l'ensemble de l'équipe pluriprofessionnelle en fonction des besoins de la personne prise en charge ?
L'implantation de ce dossier a-t-il été possible dans l'ensemble de l'Etablissement, y compris dans des unités spécifiques dans leur prise en charge telles que les Urgences, la Réanimation, l'Oncologie, etc.

Merci pour les précisions que tu pourras apporter sur ce thème très intéressant et d'avenir, dans la mesure où nous y serons tous, à un moment ou à un autre, confrontés !!

#13 Pascale

  • Membres
  • 757 messages

Posté 15 juin 2007 - 08:46

En effet peux t'on avoir le nom de ce logiciel, nous sommes en pleine phase d'appel d'offre et c'est bien d'avoir l'expérience des autres
Pascale Dartois

#14 loloh2o

  • Membres
  • 136 messages

Posté 16 juin 2007 - 10:57

Voir le messagePascale, le Jun 15 2007, 09:46 AM, dit :

En effet peux t'on avoir le nom de ce logiciel, nous sommes en pleine phase d'appel d'offre et c'est bien d'avoir l'expérience des autres
Le logiciel que nous utilisons s'appelle Cortexte. Petite précision : l'utilisation en est faite en psychiatrie. J'ignore complètement si son application est possible en milieu générale... A vérifier. Pour notre part, tous les professionnels l'utilisent : les médecins pour les prescriptions quelqu'elles soient (traitements médicamenteux, prises en charge spécifiques), pour les comptes-rendus d'entretien, pour toutes les décisions médicales. Les équipes infirmières y font leurs transmissions. Par contre, elles ne sont pas particulièrement ciblées.... (Mais ça, je ne pense pas que ça tienne qu'au fait de l'informatisation : c'est aussi le cas dans beaucoup de services de psy !), la traçabilité de la dispensation est assurée. Les psycho, l'assistante sociale ont aussi la possibilité d'apporter leurs transmissions. Nous disposons d'un interface avec la GAM (gestion administrative des malades), la pharmacie. Par exemple, pour des services de longue hospitalisation, le service de pharmacie à partir du logiciel prépare les traitements pour la semaine. En admission, c'est un peu plus compliqué car le turn-over des patients pose plus de problèmes. Par contre, pas d'interface entre le labo et les services. Ceci peut aussi s'expliquer par le fait que nos examens sont envoyés vers le labo de l'hôpital général, complètement indépendant de notre CHS. Par contre, tout ce qui concerne les examens complémentaires de type, radio, consult somaticien, faits sur le site ils sont répertoriés dans le dossier informatisé. Pour ma part, je travaille en extra-hospitalier (Centre médico psychologique, hôpital de jour, Centre d'accueil thérapeutique à temps partiel). Nous sommes reliés par le système du réseau, et utilisons donc le dossier patient de la même façon qu'en intra. Depuis peu, les IDE répertorient leurs actes selon la grille EDGAR, dans le dossier du patient.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet