Aller au contenu


traitement personnel et hospitalisation


4 réponses à ce sujet

#1 titophe

  • Membres
  • 5 messages

Posté 19 décembre 2006 - 06:18

lors d'une hospitalisation programmée les patients ont une consultation anesthésie ou l'anesthésiste note le traitement personnel des patients(plus ou moins detaillé selon les anesthesistes) et selon le chir du service cette feuille fait foi en matiere de prescription médicale...

mais que fait l'ide lorsqu'un patient est hospitalisé et qu'il demande à prendre son traitement habituel prescrit par son medecin traitant (ex il est 7H00 et l'anesthesiste passe à 11h00 voir 14h00... le chir ne prescrit pas les traitements medicamenteux)

que faire quand des traitements perso prescrits par l'anesthesiste ou le service des urgences sont incomplets (insuline anti diab oraux levothyrox traitement psy) que peut donner l'ide? idem il est 7H00 pas de prescriptions ecrites avant 12H00


qu'en pensez vous comment faites vous et sur quoi vous basez vous en matiere de texte?

#2 emmasoco

  • Membres
  • 51 messages

Posté 19 décembre 2006 - 08:11

Voir le messagetitophe, le Dec 19 2006, 06:18 PM, dit :

lors d'une hospitalisation programmée les patients ont une consultation anesthésie ou l'anesthésiste note le traitement personnel des patients(plus ou moins detaillé selon les anesthesistes) et selon le chir du service cette feuille fait foi en matiere de prescription médicale...

mais que fait l'ide lorsqu'un patient est hospitalisé et qu'il demande à prendre son traitement habituel prescrit par son medecin traitant (ex il est 7H00 et l'anesthesiste passe à 11h00 voir 14h00... le chir ne prescrit pas les traitements medicamenteux)

que faire quand des traitements perso prescrits par l'anesthesiste ou le service des urgences sont incomplets (insuline anti diab oraux levothyrox traitement psy) que peut donner l'ide? idem il est 7H00 pas de prescriptions ecrites avant 12H00
qu'en pensez vous comment faites vous et sur quoi vous basez vous en matiere de texte?

Bonsoir Titophe,
Dès son entrée, le patient hospitalisé est sous la responsabilité de l'hôpital.Il semble alors évident que les traitements qui lui sont administrés doivent être prescrits par un médecin hospitalier qui fait un examen d'entrée.C'est la moindre des choses et quelque soit l'établissement où j'ai exercé, je n'ai jamais vu un anesthésiste ou un chir s'y opposer.Les patients étaient systhématiquement vus la veille au soir ou le matin avant le premier bloc et bien souvent, les traitements étaient changés.
Les vôtres se facilitent à priori la tâche au détriement de la responsabilité de l'ide qui administre le traitement.
Si ces médecins s'ostinent à vouloir fonctionner ainsi, ils doivent écrire une note, signée, autorisant les ide à poursuivre les traitements suivis en ville.
Je ne connais pas de texte relatif à ce point précisément, mais il en va de la responsabilité infirmière et l'attitude à adopter doit être basée sur les textes qui la régissent.

#3 Kevla

  • Membres
  • 23 messages

Posté 12 janvier 2007 - 03:15

Voir le messageemmasoco, le Dec 19 2006, 08:11 PM, dit :

Bonsoir Titophe,
Dès son entrée, le patient hospitalisé est sous la responsabilité de l'hôpital.Il semble alors évident que les traitements qui lui sont administrés doivent être prescrits par un médecin hospitalier qui fait un examen d'entrée.C'est la moindre des choses et quelque soit l'établissement où j'ai exercé, je n'ai jamais vu un anesthésiste ou un chir s'y opposer.Les patients étaient systhématiquement vus la veille au soir ou le matin avant le premier bloc et bien souvent, les traitements étaient changés.
Les vôtres se facilitent à priori la tâche au détriement de la responsabilité de l'ide qui administre le traitement.
Si ces médecins s'ostinent à vouloir fonctionner ainsi, ils doivent écrire une note, signée, autorisant les ide à poursuivre les traitements suivis en ville.
Je ne connais pas de texte relatif à ce point précisément, mais il en va de la responsabilité infirmière et l'attitude à adopter doit être basée sur les textes qui la régissent.


Salut !

Dans notre clinique, c'est le medecin ou l'anesthésiste qui note et signe dans le dossier la contiuation ou la reprise du traitement personnel du patient.
Si le medecin doute de la nécessité de poursuivre ce traitement, un medecin interniste présent dans notre établissement consulte le patient et juge des médicaments à poursuivre et arrêter. C'est également lui qui revoit ou du moins suit les protocoles d'insuline pré établis par les medecins extérieurs.
C'est uniquement avec ce feu vert des medecins que les personnes peuvent continuer leur traitement personnel. En cas d'oubli de la part du medecin, il suffit de lui poser la question pouur obtenir son aval ou non pour continuer le traitement personnel.

#4 miss

  • Membres
  • 61 messages

Posté 12 janvier 2007 - 09:06

En ce qui me concerne, en chir, la feuille d'anesthésie ne tient lieu de prescription QUE pour la prémédication à donner en préop. Pour ce qui est du ttt perso, le patient est censé avoir l'ordonnance de son médecin perso, ou connaître complètement ce qu'il prend (nom posologie heure de prise) ce qui n'est pas toujours le cas. On est souvent obligé d'appeler la maison de retraite, le médecin traitant ou la famille pour avoir les infos. Mais pour ce qui est de l'administration, c'est la feuille de prescription qui fait foi, le médecin (chir ou anesth est tenu de la remplir même si c'est juste "reprise de tout le ttt perso"). Par contre il me semble qu'il est du ressort de l'IDE de rappeler le médecin si rien n'est prescrit.

#5 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 13 janvier 2007 - 10:57

Il est important que le médecin qui fait la visite d'admission de la personne prescrive la poursuite ou non du traitement antérieur à son hospitalisation. En cas de problème d'incompatibilité médicamenteuse (c'est aussi l'intérêt en fonction de prescription supplémentaire de celle du médecin traitant) , il ne pourra pas dire qu'il n'était pas au courant.

Le dire oralement ne suffit pas.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet