Aller au contenu


VAE cadre


26 réponses à ce sujet

#1 [Invité]S.P_*

  • Guests

Posté 23 mai 2006 - 02:20

Bonjour à tous,

Quelqu'un aurait-il des informations sur la possibilité d'une VAE cadre de santé? je reste prudente, car une collègue cadre aurait lu que la VAE serait valable aussi pour les cadres de santé....
J'attends avec impatience vos réactions.
A bientôt
S.P

#2 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 23 mai 2006 - 07:00

Je pense qu'elle serait plus simple que pour les formations de base.... mais rien encore de prévu sur le sujet...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#3 tydé

  • Membres
  • 1 580 messages

Posté 23 mai 2006 - 10:35

ça serait également jouer au yoyo entre le système de désignation "à l'expérience" et la formule actuelle "concours et formation", transformant les IFCS en simple paranthèse d'une dizaine d'année et réinstaurant une forme de mérotocratie moins "cognitiviste" que la formation d'inspiration universitaire quest en vigueur. renoncer à la formation "intellectuelle" me paraçitrait dommageable, sans doute parceque je suis moi même intellectualisant.

Ce n'est qu'en tendant ses voiles que le marin transforme le vent en voyage.
Thierry Desbonnets ("Tydé"), psychomotricien cadre de santé en disponibilité

#4 [Invité][Invité]usul60_*_*

  • Guests

Posté 24 mai 2006 - 03:26

oui, la "méritocratie"a ceci de pernicieux qu'elle jugule toute autonomie intellectuelle. Or, c'est justement ce que la formation IFCS, entre autre, nous apporte.
Rien n'est plus dommageable à long terme qu'une institution étouffant dans l'oeuf toute critique possible de son fonctionnement et son organisation en enfermant les responsables de l'encadrement dans un remerciement inconscient pour les avoir nommer ou en les appatant avec une élévation dans la position sociale qu'ils n'auraient peut-être pas eu en passant un concours, sommes toute difficile.
Le centre hospitalier dans lequel je travaille en est un vivant exemple et à beaucoup de mal à rattraper son retard en terme d'organisation de travail.
Enfin, de nombreux médecins verraient d'un bon oeil le retour du surveillant comme ils se complaisent encore à nous appeler.
C'est ce que la VAE pour les cadre de santé, à mon sens, risque d'engendrer dans sa version la plus noire et la moins romanesque.

#5 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 24 mai 2006 - 05:16

Dans pas mal de VAE et notamment clles conduisnat à un diplome professionnel, il est prévu un "socle incompressible" contenant les incontournables de la profession.
Il n'y a pas non plus d'exercice illégal de la profession.... on peut donc valider une expérience probante si elle est variée dans son parcours... non ?
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#6 tydé

  • Membres
  • 1 580 messages

Posté 24 mai 2006 - 08:07

Je rejoins Usul60, la formation IFCS veut mettre en perspective la fonction en regard de la compréhension des organisations, d'une recherche en santé publique, de la complémentarité et des différences entre pédagogie et management, de la maîtrise de la méthodologie de recherche et de production d'un travail intellectuel selon certains standards universitaires.

Pour la VAE, il faudrait pouvoir s'assurer d'acquis significatifs sur ce que recouvre les 6 modules de la formation actuelle. c'est loin d'être évident.

Par contre, l'écart entre l'idéalité cognitive et les réalités pragmatiques du terrain laisse croire à certains, dont bien sûr les cadres notamment les soirs de ras le bol, que la formation plane trop haut, du coté des théories plus que dans le cambouis des jours qui passent.

Ce n'est qu'en tendant ses voiles que le marin transforme le vent en voyage.
Thierry Desbonnets ("Tydé"), psychomotricien cadre de santé en disponibilité

#7 [Invité]Invité_*

  • Guests

Posté 24 mai 2006 - 10:16

moi, j'aime le camboui des jours qui passe. Et grâce à l'enseignement que j'ai eu, je peux y mettre du sens, un regard critique et donc ainsi ne pas m'émousser contre une lassitude bien connue des cadres ou d'autres professions de santé qui nous met en dissonnance cognitive.
mais bon, j'écris cela avec un recul de seulement deux ans. J'espère écrire cela dans dix ans :ohmy:
Ce que je n'aime pas dans la VAE, c'est qu'elle représente une récompense d'un parcours professionnel et laisse libre cours à l'interprétation positive ou négative d'une institution. Elle peut être considéré comme un aboutissement d'un parcours professionnel d'un agent qui remplit les fonctions d'encadrement depuis quelques années dans le sens que lui demande son employeur.
Les concours d'entrée en IFCS réclament exactement l'inverse, un questionnement, le pourquoi d'une nouvelle orientation professionnelle vers un métier d'encadrement.
Chemin plus escarpé, plus pentu mais oh combien salvateur pour que le camboui du quotidien ne devienne pas tatouage indélébile.

#8 tydé

  • Membres
  • 1 580 messages

Posté 25 mai 2006 - 08:52

Pour réparer, il semble à beaucoup qu'il vaut mieux être mécano qu'ingénieur, mais le travail du cadre intégre aussi la conception et le pilotage du bolide. La VAE, c'est penser qu'un bon mécano est logiquement bon pilote et concepteur. Ca peut bien sûr arriver. mais l'objectif des IFCS c'est aussi de forger une culture et un langage commun, et c'est là aussi que la VAE va coincer sans doute.

Ce n'est qu'en tendant ses voiles que le marin transforme le vent en voyage.
Thierry Desbonnets ("Tydé"), psychomotricien cadre de santé en disponibilité

#9 [Invité]pirouette_*

  • Guests

Posté 26 mai 2006 - 09:20

bonsoir

actuellement la plupart des futurs cadres on besoin de l'aval de leur hiérarchie et de leur salaire pour pouvoir prétendre faire leur formation.

Ne coyez vous pas qu'il reste une grande similitude dans le choix des futurs cadres ?
allez faire votre demande si vous ne parlez pas le langage du pays vous verrez si on vous l'accorde!!!!!
la vraie liberté c'est d'avoir les moyens de se passer de la promotion professionnelle et d'assumer la prise en charge de sa formation, aussi c'est toujours" la cote d'amour" qui est à l'origine de la majorité des nominations cadres..

La V.A.E. pourra peut-être permettre d'accéder à la fonction cadre avec plus de facilité et de justice elle permet de ne pas perdre de temps en redites en effet il y a beaucoup de stages de formation continue qui apportent des savoirs des réflexions contenus dans la formation cadre pourquoi donc ne pas faire valider tous ces acquis pour diminuer d'autant le temps de formation .

le côté "formatage" de la formation me gêne aussi un peu elle prépare de bon petits soldats prêts à faire gober toutes les exigences de nos hautes instances...

Et si un bon meccano ne peut pas toujours faire un bon concepteur il est des concepteurs incapables de mettre en sevice ce qu'ils ont conçus...

Bref on rencontre aussi des collègues qui ont le discours mais ça s'arrête là. aucun système n'est parfait.

#10 [Invité]Invité_*

  • Guests

Posté 26 mai 2006 - 09:47

""est des concepteurs incapables de mettre en "sevice" ce qu'ils ont conçus...

je trouve le labsus révélateur :ohmy:
Ne nous trompns pas de cible; Le système administratif français insiste sur tous ses tiroirs qui ne s'ouvrent qu'avec le bon vouloir de ce qui les ont construits et perpétués. l'arbitraire est un principe de vie sociale avec lequel nous devons compter. On pourrais aussi parler ici du principe de peter.
ce n'est pas le diplome qui fait le cadre de santé. Déjà compliqué avec une formation initiale de dix mois auxquelle on ajoute un cursus universitaire de même durée, alors sans....
je ressens une différence sue laquelle je ne pourrais encore mettre des mots avec mes collègues cadres non diplomés. Non pas qu'ils fassent mieux ou moins bien leur mission mais différemment... A réfléchir

#11 [Invité]pirouette_*

  • Guests

Posté 29 mai 2006 - 08:32

bonsoir,

il n'était pas question pour moi de rejeter la formation mais d'admettre qu'on peut se former ailleurs qu'à l'I.F.C.S.

dans l'établissement ou je travaille les cadres sortent presque tous de la même école on se croirait au palais des glaces.....

merci de m'avoir fait remarquer ma faute d'orthographe en forme de" labsus" c'est effectivement assez drôle....

#12 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 29 mai 2006 - 08:38

Voir le messagepirouette, le May 29 2006, 09:32 PM, dit :

bonsoir,

il n'était pas question pour moi de rejeter la formation mais d'admettre qu'on peut se former ailleurs qu'à l'I.F.C.S.

dans l'établissement ou je travaille les cadres sortent presque tous de la même école on se croirait au palais des glaces.....

merci de m'avoir fait remarquer ma faute d'orthographe en forme de" labsus" c'est effectivement assez drôle....
Pour éviter l'uniformisation de pensée, le jeu "d'école" (dans le sens typologie intellectuelle, voire formatage intellectuel...), un employeur devrait pouvoir (vouloir) s'offrir le luxe d'envoyer ses futurs cadres dans des IFCS divers et variés... c'est cela la "richesse"... :biggrin:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#13 charbecase

  • Membres
  • 112 messages

Posté 29 mai 2006 - 09:27

Voir le messageCharlaine, le May 29 2006, 09:38 PM, dit :

Pour éviter l'uniformisation de pensée, le jeu "d'école" (dans le sens typologie intellectuelle, voire formatage intellectuel...), un employeur devrait pouvoir (vouloir) s'offrir le luxe d'envoyer ses futurs cadres dans des IFCS divers et variés... c'est cela la "richesse"... :biggrin:
Tout à fait d'accord, en diversifiant les lieux de formation des cadres de santé d'un même établissement on pourrait créer un métissage des philosophies des différents IFCS de France! Ainsi la formation y gagnerai en................couleur!

#14 [Invité]Invité_*

  • Guests

Posté 03 juin 2006 - 05:38

Bonjour,

effectivement, on parle de plus en plus de validation des acquis. Quels résultats avons nous aujourd'hui ?
Il semblerait que certains établissements recrutent des étudiants pour les formater à la prise en charge des personnes agées. La VAE est pour eux l'aubaine de former à moindre coût et surtout se déresponsabiliser en cas de faute. La pénurie de personnel est là, de toute évidence, mais ne sommes nous pas en train de dévaloriser les soins ?

Corinne

#15 [Invité]pirouette_*

  • Guests

Posté 03 juin 2006 - 06:20

bonjour

avez vous déjà vu un dossier de validatin des acquis?
d'abord une lettre de motivation pour savoir si la demande est recevable,puis montage du dossier avec différents items ou le candidat doit expliquer en quoi son expérience professionnelle ou personnelle ainsi que les différentes fomations qu'il a suivie lui permettent de demander cette validation.

le travail est présenté à un jury qui va statuer sur la situation du candidat.

il en résultera ou non l'obligation d'un complément de formation pour pouvoir accéder au diplôme.

je ne trouve pas que ce soit particulièrement donné. Et je trouve assez juste que les savoirs acquis hors des sentiers battus soient eux aussi reconnus.

#16 [Invité][Invité]usul60_*_*

  • Guests

Posté 04 juin 2006 - 10:47

Voir le messagepirouette, le Jun 3 2006, 06:20 PM, dit :

bonjour

avez vous déjà vu un dossier de validatin des acquis?
d'abord une lettre de motivation pour savoir si la demande est recevable,puis montage du dossier avec différents items ou le candidat doit expliquer en quoi son expérience professionnelle ou personnelle ainsi que les différentes fomations qu'il a suivie lui permettent de demander cette validation.

le travail est présenté à un jury qui va statuer sur la situation du candidat.

il en résultera ou non l'obligation d'un complément de formation pour pouvoir accéder au diplôme.

je ne trouve pas que ce soit particulièrement donné. Et je trouve assez juste que les savoirs acquis hors des sentiers battus soient eux aussi reconnus.
ce que je peux lire plus haut ressemble fort au parcours aboutissant à l'ifcs. Que ce soit vae ou ifcs, l'institution tentera toujours de former une catégorie de personnel d'encadrement capable de gérer à court moyen ou long terme son avenir selon ses propres modalités.
Il me semble, suite à une réflexion partisane je vous l'avoue, que l'élève en choisissant la voie de l' IFCS, même avec l'aval et le financement de sa hiérarchie s'exonère plus facilement de ce poids. la question in fine qui se pose n'est pas comment je peux devenir cadre de santé mais pourquoi, l'enseignement délivré en ifcs donnant un début de réponse : le premier outil du cadre de santé c'est lui même.
ce qui veut dire que même sans un parcours professionnel des plus étoffé, il est possible de postuler dans une école de formation cadre de santé. L'enseignement sera surtout axé sur l'humain et tout ce qui s'y rapporte.
J'irai même jusqu'à dire qu"il a fallu désapprendre pour mieux réapprendre. La fonction l'exige. L'autonomie au sein de l'institution que l'on peut en tirer aussi.

#17 ahg

  • Membres
  • 91 messages

Posté 24 avril 2008 - 03:13

Voir le messageCharlaine, le May 24 2006, 06:16 PM, dit :

Dans pas mal de VAE et notamment clles conduisnat à un diplome professionnel, il est prévu un "socle incompressible" contenant les incontournables de la profession.
Il n'y a pas non plus d'exercice illégal de la profession.... on peut donc valider une expérience probante si elle est variée dans son parcours... non ?

Bonjour,
je m'occupe de la vae aide-soignante et je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce que vous dites pcq le socle commun qui équivaut au module obligatoire de 70 heures va etre certainement supprimé et d'autre part nous retrouvons dans ce module de nombreux ff d'aide soignant qui ont donc travaillé "hors champs de compétences" durant plusieurs années...

#18 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 24 avril 2008 - 06:27

Comment avez-vous compris ce que j'avais écrit ? A part le socle incompressible qui pourrait être supprimé comme vous le dites (l'avenir nous le dira... mais ma réponse date d'il y a deux ans déjà...), si la profession n'est pas juridiquement protégée, comme celle des aides-soignantes pour laquelle il n'y a pas d'exercice illégal de la profession, il y a validation possible... ce qui n'est pas le cas de la profession d'infirmier...

je maintiens ce que je disais alors... mais ne comprends pas où se situe votre désaccord... ce sont les textes de loi qui le disent, ce n'est pas mon humble avis sur la chose...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#19 ABC

  • Membres
  • 57 messages

Posté 24 avril 2008 - 06:48

La "VAE" existe chez les manips depuis bien des années...
nombre de cabinets privés emploient des secrétaires ou des "aides-manips" qui sur le terrain font de la manipulation. C'est de l'exercice illégal mais le lobbie des radiologues pretexte le manque de manips diplômés. Ensuite lorsque ces personnes ont appris sur le tas pendant des années, une vague de régularisation leur donne le titre de manip avec quelque restrictions peu ou pas respectées. La où il y a de la gêne... Alors la VAE, pour moi c'est 2 poids, 2 mesures.
Cordialement

#20 ahg

  • Membres
  • 91 messages

Posté 24 avril 2008 - 10:18

Voir le messageCharlaine, le Apr 24 2008, 07:27 PM, dit :

Comment avez-vous compris ce que j'avais écrit ? A part le socle incompressible qui pourrait être supprimé comme vous le dites (l'avenir nous le dira... mais ma réponse date d'il y a deux ans déjà...), si la profession n'est pas juridiquement protégée, comme celle des aides-soignantes pour laquelle il n'y a pas d'exercice illégal de la profession, il y a validation possible... ce qui n'est pas le cas de la profession d'infirmier...

je maintiens ce que je disais alors... mais ne comprends pas où se situe votre désaccord... ce sont les textes de loi qui le disent, ce n'est pas mon humble avis sur la chose...

lorsque vous dites qu'il n'y a pas d'exercice illégale de la profession,ca veut dire qu'une ASH peut faire ff d'AS et faire des soins d'hygiène corporelle sans etre dans l'illegalité?

#21 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 25 avril 2008 - 08:17

la "VAE" n'existe plus pour les manip, elle a eu lieu d'être quand le diplome de manip a enfin été reconnu car que faisait-on à l'époque de toutes ces personnes qui avaient exercé sans diplome pendant des années, de plus celles ci ne peuvent plus postuler n'importe où ni n'importe comment, je ne pense pas qu'il y en ai beaucoup sur des postes de scanner IRM ou interventionnel et aujourd'hui il doit y en avoir de moins en moins.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#22 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 25 avril 2008 - 06:05

Voir le messageahg, le Apr 24 2008, 11:18 PM, dit :

lorsque vous dites qu'il n'y a pas d'exercice illégale de la profession,ca veut dire qu'une ASH peut faire ff d'AS et faire des soins d'hygiène corporelle sans etre dans l'illegalité?
Hélas oui... quand les actes sont de la vie courante et ne sont pas dépendant de connaissances particulières, ils peuvent être faits par des ASH... et cela fait légion dans les EHPAD... Je dis hélas car la gériatrie nécessite pour moi des connaissances particulières... au nom de la bientraitance.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#23 ahg

  • Membres
  • 91 messages

Posté 26 avril 2008 - 10:42

Je suis entièrement de votre avis Charlaine, cela me laisse réellement perplexe...

#24 ABC

  • Membres
  • 57 messages

Posté 02 mai 2008 - 05:52

Pour "IZ-RX"
Bien sûr que la "VAE" n'existe plus pour les manips. Mais cela n'a pas empéché de nombreux cabinets ou clinique de continuer a recruter des secrétaires ou des aides- manips qui font en fait du travail de manip au quotidien (voir les scandales recents dans le nord de la France). Hors que ce passera t-il dans quelques années ? une nouvelle régularisation que j'appelle "VAE"

#25 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 02 mai 2008 - 08:43

C'est ce qui s'est passé pour les secrétaires qui aidaient au bloc opératoire dans les cliniques.... Pas la VAE; mais la création d'un espèce de "diplôme" leur permettant de continuer.... :mellow:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#26 [Invité]vaporcsale_*

  • Guests

Posté 15 mars 2013 - 12:44

mercurial vapor 9

#27 dossiervae

  • Membres
  • 1 messages

Posté 27 octobre 2015 - 01:47

Bonjour à vous toutes et tous,

Ayant étais membre du jury pour les VAE, je vous propose mes services pour mettre en valeur vos dossiers.

En effet, de nombreux dossiers sont établis directement sur le livret numéro 2, je vous le déconseille.
Les dossiers remplient comme ça sont illisibles au vue de l’espace qu’il y a
Je vous propose établir votre dossier informatiquement en réalisant une bonne mise en page et de mettre en avant votre dossier. Je ne fais pas le dossier de VAE à votre place car c’est votre expérience, je réalise la frappe informatique de votre dossier et de la mise en page sur la base de votre brouillon.

Pour plus d’information sur mes tarifs et du procédé vous pouvez me contacter par mail : dossier.VAE.91@gmail.com

Vous pouvez aussi vous inscrire sur mon forum http://dossiervae.forumactif.org/

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet