La pratique fondée sur les preuves ou Evidence Based Nursing, un instrument de recherche indispensable au soignant

lundi 7 juin 2010, par Marc Catanas


Asseoir sa pratique sur des preuves scientifiques est et doit devenir un réflexe pour tout soignant soucieux d’améliorer ses pratiques professionnelles. Seulement, parce qu’ issus d’une longue tradition orale, les soignants ont du mal à intégrer cette nouvelle culture, à savoir, l’utilisation des résultats probants et la recherche dans la littérature des dernières données de la science en matière de pratique professionnelle. Issu des pays anglo-saxons, la pratique fondée sur les preuves (ou « Evidence based practice ») occupe désormais une place importante chez les médecins. Va-t-elle devenir aussi un élément incontournable chez les soignants ? Nous nous proposons de faire le point avec cette méthode.

De l’evidence based medecine à l’evidence based nursing.


La pratique fondée sur les preuves (PFP) correspond à l’utilisation des meilleures données de la recherche scientifique dans la prise en charge personnalisée de chaque patient. Utilisée en médecine principalement, on parle de « Médecine basée sur les faits prouvés » ou « Evidence based medecine ». D’une méthode pour enseigner la médecine, la PFP est devenue une méthode pour résoudre les problèmes médicaux qui se posent à un médecin dans sa pratique quotidienne. Or lorsque l’on consulte les sites de publications médicales aujourd’hui, on observe de plus en plus de travaux publiés par des infirmiers et autres soignants. Ce qui signifie alors que cette méthode ne doit plus se cantonner aux seuls médecins et à la pratique médicale. De plus, avec l’ouverture des Projets Hospitaliers de Recherche Infirmière par le ministère de la santé depuis septembre 2009, ceci va conduire les équipes soignantes à s’inscrire dans une dynamique de recherche et de ce fait observer ce qui est fait dans la littérature scientifique. La PFP ou « Evidence based nursing » pourrait-on dire alors est une méthode de travail opportune pour tout soignant qui veut développer la recherche en soins et améliorer sa pratique professionnelle.

Une méthodologie spécifique


D’un point de vue méthodologique, la PFP repose sur plusieurs points :


- Formuler une question de départ en lien avec une pratique de soin qui semble poser problème ou insuffisante


- Recenser la littérature sur le sujet : c’est le point important : s’intéresser à la littérature portant sur des expériences similaires à la question étudiée (études randomisées, de cohorte… etc.). Il ne s’agit pas ici d’aller chercher une quelconque théorie.


- Lire et critiquer ces études d’un point de vue méthodologique


- Se demander si le contexte de réalisation de l’étude est pertinent dans la pratique et transposable aux patients.


Pour utiliser cette méthode, trois sources sont alors indispensables :


- La source scientifique qui correspond aux données de la recherche : le soignant doit consulter la littérature scientifique de façon empirique afin de trouver des réponses aux problèmes cliniques et d’apporter une réponse adaptée au patient dans un souci d’amélioration de la qualité des soins. Avoir des connaissances sur la problématique de soins est nécessaire mais comprendre les règles méthodologiques permettant l'évaluation des niveaux de preuve l’est plus afin d’interpréter correctement la littérature sur la causalité et les répercussions du problème de soin étudié.


- La source des conditions d'exercice et de l'expérience du praticien (expérience clinique) : l'expérience clinique doit se fonder sur une analyse systématique des observations cliniques, de manière reproductible et non biaisée, en évitant toute interprétation intuitive de l'information.


- La troisième source est le patient : la prise de décision doit tenir compte des préférences du patient et de son entourage. Ce sont ces trois sources qui fondent l'Evidence Based Nursing et vont permettre par la suite de décider de façon réfléchie en prenant en compte les considérations éthiques, les recommandations, les nouveaux savoirs du praticien.

Les obstacles à l'Evidence Based Nursing et la recherche en soins en général


Ils sont de deux ordres : l’organisation et les soignants eux-mêmes :


- L’organisation : c’est un des facteurs essentiels pour influencer plus ou moins l’utilisation de la recherche. De plus, l’attitude des cadres et directeurs de soins sera là aussi déterminante. Enfin, on notera l’environnement de travail qui n’encourage pas la recherche d’information scientifique et l’implantation de résultats, la mise à disposition de ressources parfois insuffisantes et l’absence d’une politique de recherche dans les projets de soins. Fort heureusement, cette tendance est en train de s’inverser.


- Les soignants : parmi les résistances on notera les contraintes de temps, l’accès limité à la littérature scientifique, le niveau de formation insuffisant concernant la recherche, une certaine idéologie professionnelle qui met l’accent sur la pratique plutôt que les connaissances intellectuelles et la résistance au changement

Une méthode en devenir


Finalement l’EBN est une pratique qui intègre des données de la science, le savoir des experts et les préférences des personnes soignées. Elle correspond aux prestations de soins qui se sont avérées les plus efficaces d’un point de vue scientifique et les plus efficientes pour le système de santé. C’est une pratique non statique. Elle est en constante évolution car se construit à partir des connaissances issues de la recherche. En fait, elle permet aux soignants de passer d’une recherche qualitative à une recherche quantitative. Et le prochain défi à mon sens, sera d’intégrer l’outil statistique dans les travaux de recherche afin d’assoir définitivement la recherche en soins dans un esprit purement scientifique.


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus