La profession de préparateur en pharmacie

dimanche 17 octobre 2004, par Pascal Becker

Mis à jour le 9 avril 2010 avec la publication au J.O. n° 83 de l’Arrêté du 7 avril 2010 modifiant l’arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière.

La majorité des médicaments se présentent sous la forme de spécialités fabriquées industriellement. Néanmoins, certaines préparations sont réalisées sur prescription médicale par le préparateur en pharmacie.

Le préparateur en pharmacie est un professionnel qui concourt, sous la responsabilité du pharmacien, à la bonne dispensation du médicament et des produits de santé.

À la différence du simple employé en pharmacie (avec un CAP préparation), qui gère les stocks et conditionne certains produits mais n’est pas autorisé à vendre des médicaments, le préparateur en pharmacie (titulaire du BP) est habilité à servir la clientèle et remporte donc la préférence des employeurs. Ses tâches varient en fonction du lieu d’exercice.

Une partie de son activité repose sur la gestion des stocks : approvisionnement, vérification des livraisons, élimination des produits périmés, avec l’aide le plus souvent de l’informatique qui relie directement la pharmacie au fournisseur.

Le préparateur a une bonne connaissance de tous les produits. Il doit être à même de signaler au pharmacien les interactions médicamenteuses éventuelles, les posologies, et traduit les doses prescrites en nombre de boîtes ou de flacons, selon le conditionnement des spécialités. Il remplit les formulaires d’assurance maladie. Il délivre les médicaments sous la responsabilité et le contrôle effectif du pharmacien.

Dans ses activités de contact, il lui faut savoir conseiller, écouter, voire rassurer les clients. Patience, attention et soins, résistance physique, amabilité et tact sont de rigueur.

Souvent amené à donner des conseils au clients, il doit avoir une bonne connaissance des produits, de leurs posologies et de leurs contre-indications.

En officine,
- Le préparateur en pharmacie a surtout une fonction commerciale auprès de la clientèle (vente, délivrance d’ordonnance, conseil...).
- Il effectue également des tâches administratives et comptables : il s’occupe des dossiers « tiers payant », de leurs suivis auprès de la Sécurité Sociale et des différentes mutuelles, de l’envoi des « dossiers clients » aux caisses d’assurance maladie.
Le travail se fait en majorité sur informatique et par télétransmission.
- Le préparateur se charge aussi de la gestion des stocks : il veille au réapprovisionnement journalier des médicaments, à la livraison et au rangement des commandes (deux fois par jour : le matin et l’après-midi). Cette tâche est simplifiée par la télématique qui relie directement la pharmacie aux fournisseurs.
- A la marge, il peut réaliser certaines préparations (pommades, crèmes...).
Mais ceci est devenu très rare.
- Le préparateur en pharmacie est soumis au secret professionnel et doit respecter des normes d’hygiène très strictes.

Les horaires peuvent comporter des gardes la nuit, le dimanche et les jours fériés.

En milieu hospitalier, le préparateur prépare et dispense les médicaments aux différents services et non directement aux malades, sauf les madicaments réservés à l’usage hospitalier (Cf. la liste exaustive). Il est aussi chargé des achats (appels d’offres des marchés puis achats) et des préparations.

Il peut aussi exercer dans l’industrie pharmaceutique, dans ce cas, il assure le contrôle des matières premières et encadre les équipes de travail sur machines.

Les préparateurs en pharmacie sont près de 33000 et la majorité d’entre eux travaille en officine (90%). Cette profession reste encore presque exclusivement féminine (15% d’hommes). Dans ce secteur, on note une demande accrue en contrôle qualité avec une élévation du niveau de qualification

Préparateur en pharmacie

le Brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie est obligatoire pour avoir le statut de préparateur en pharmacie et exercer sa profession de plein droit. Il se prépare en 2 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Dans certains cas particuliers (jusqu’en 2004) la formation se fait en formation continue.

Accès

la préparation au BP est accessible après :
- un BEP « sanitaire et social » ;
- un bac quelque soit l’option ;
- un an d’études en pharmacie ;
- tout diplôme français permettant de s’inscrire en première année d’études de pharmacie .

Formation

La formation comprend un pôle scientifique (biologie, biochimie, botanique, pathologie, vaccins) et un pôle technique (pharmacologie, législation, gestion de l’officine) conséquents.
D’autre part, la partie pratique est très importante et comprend notamment l’exécution des ordonnances, la réalisation de préparations et l’identification des produits (= épreuve de reconnaissance).

Délivrance du Brevet Professionnel

Les candidats au BP doivent justifier :
- De deux années d’activité professionnelle exercée en pharmacie d’officine, en pharmacie mutualiste, en pharmacie hospitalière ;
- D’une formation acquise par la voie de l’apprentissage ou de la formation continue d’une durée de huit cents heures.

Le BP est délivré aux candidats ayant satisfait à un contrôle de connaissances qui peut être continu ou ponctuel mais qui comporte toujours les mêmes épreuves :
- Deux épreuves scientifiques : une épreuve de chimie-biologie, affectée d’un coefficient 4, une épreuve de sciences appliquées, affectée d’un coefficient 6 ;
- Une épreuve de technologie portant sur les savoirs associés de pharmacie galénique, permettant d’évaluer las capacités de l’étudiant à appréhender une préparation dans sa totalité, affectée d’un coefficient 2 ;
- Trois épreuves pratiques : une épreuve de reconnaissance (de préparations, produits chimiques...), affectée d’un coefficient 2 ; une épreuve de commentaire technique (commentaire d’ordonnance), affectée d’un coefficient 4, et enfin une épreuve de préparation et de conditionnement des médicaments, affectée d’un coefficient 4 ;
- Une épreuve de législation et de gestion professionnelle, affectée d’un coefficient 4 ;
- Une épreuve d’expression française et d’ouverture sur le monde, affectée d’un coefficient trois.

Est admis le candidat qui obtient une note moyenne supérieure à 10 sur 20

Reinseignements complémentaires

Ministère de l’Education Nationale, 61-65 rue Dutot, 75015 PARIS

Préparateur en pharmacie hospitalière

La formation au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, créé en 2001 et homologué au niveau III, est organisée exclusivement par la voie de l’apprentissage. Le diplôme est délivré par le préfet de région.

Huit centres assurent cette formation : Centre Hospitalier Universitaire de BORDEAUX, Centre Hospitalier Universitaire de LILLE, Assistance Publique-Hôpitaux de PARIS, Assistance Publique Hôpitaux de MARSEILLE, Hôpitaux Civils de LYON, CHR de METZ-THIONVILLE, CHU de TOURS, et CH de la BASSE-TERRE (Guadeloupe)

Conditions d’admissions dans les centres de formation

- Etre âgé de moins de 26 ans à la date de signature du contrat d’apprentissage ;
- Etre titulaire du Brevet Professionnel de préparateur en pharmacie.

La formation

Sous la responsabilité administrative et pédagogique d’un centre de formation des apprentis (CFA), alterne des enseignements théoriques et des stages. Les apprentis sont recrutés par des établissements publics de santé qui prennent en charge leur rémunération, dans le cadre du contrat d’apprentissage, ainsi que le coût de la formation.

Modalités de la sélection :
- Effectuée par le directeur de l’établissement employeur, après avis du pharmacien de l’établissement.
- Suivie d’un entretien avec le directeur du centre de formation des apprentis ou son représentant, et un ou deux formateurs.

Se renseigner auprès des centres de formation pour prendre connaissance du calendrier concernant la sélection ainsi que des modalités de la formation.

Déroulement des études

- Durée : 1300 heures

dont 660 heures d’enseignements théoriques et 640 heures de stages (soit 20 semaines).

Les enseignements théoriques comportent treize modules, d’une durée de 660 heures. Les stages d’une durée de 20 semaines sont effectués en pharmacie à usage intérieur dans des établissements de santé (deux stages de 8 semaines) et en industrie pharmaceutique (stage de 4 semaines).

Plus d’informations (Coordonnées des correspondants de formation, rémunération de l’apprenti, carrière, grades, rémunérations...) : site du ministère

Textes législatifs

LOI no 92-678 du 20 juillet 1992 relative à la validation d’acquis professionnels pour la délivrance de diplômes et portant diverses dispositions relatives à l’éducation nationale, publiée au J.O n° 167 du 21 juillet 1992
- texte intégral sur Legifrance

Décret no 93-489 du 26 mars 1993 relatif à la validation d’acquis professionnels pour la délivrance de diplômes technologiques et professionnels, publié au J.O n° 73 du 27 mars 1993
- Texte intégral sur Legifrance

Décret no 94-830 du 22 septembre 1994 modifiant le décret no 89-613 du 1er septembre 1989 modifié portant statuts particuliers des personnels médico-techniques de la fonction publique hospitalière, publié au J.O n° 225 du 28 septembre 1994
- texte intégral sur Légifrance

LOI no 95-116 du 4 février 1995 portant diverses dispositions d’ordre social, publiée au J.O n° 31 du 5 février 1995
- texte intégral sur Legifrance

Décret no 95-664 du 9 mai 1995 portant réglementation générale des brevets professionnels, publié au J.O n° 109 du 10 mai 1995
- Texte intégral sur Legifrance

Décret no 97-836 du 10 septembre 1997 fixant les conditions de délivrance du brevet professionnel de préparateur en pharmacie, publié au J.O n° 212 du 12 septembre 1997
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 26 avril 2001 portant création du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière et fixant ses conditions de formation et ses modalités de délivrance, publié au J.O n° 108 du 10 mai 2001
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 7 juin 2001 portant nomination à la commission des préparateurs en pharmacie prévue à l’article L. 4241-5 du code de la santé publique autres que les membres de droit, publié au J.O n° 136 du 14 juin 2001
- Texte intégral sur Légifrance

Arrêté du 10 mars 2004 portant nomination à la commission des préparateurs en pharmacie prévue à l’article L. 4241-5 du code de la santé publique, publié au J.O n° 76 du 30 mars 2004
- Texte intégral Sur Legifrance

Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code (annexes)
- Texte intégral sur Legifrance

Circulaire DHOS/P 2 no 2005-225 du 12 mai 2005 relative aux conditions d’exercice des professions de santé et aux sanctions pénales applicables pour l’exercice illégal et l’usurpation de titre
- Texte intégral sur Sante.gouv.fr

Ordonnance n° 2005-1040 du 26 août 2005 relative à l’organisation de certaines professions de santé et à la répression de l’usurpation de titres et de l’exercice illégal de ces professions, publiée au J.O n° 199 du 27 août 2005
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 31 juillet 2006 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, publié au J.O n° 185 du 11 août 2006
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, publié au J.O n° 185 du 11 août 2006
- Modifié par l’ Arrêté du 7 avril 2010 publié au J.O. n°83 du 9 avril 2010
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 26 octobre 2006 portant modification de l’arrêté du 31 juillet 2006 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, publié au J.O n° 263 du 14 novembre 2006
- Texte intégral sur Legifrance

LOI n° 2007-127 du 30 janvier 2007 ratifiant l’ordonnance n° 2005-1040 du 26 août 2005 relative à l’organisation de certaines professions de santé et à la répression de l’usurpation de titres et de l’exercice illégal de ces professions et modifiant le code de la santé publique (1) (Titre résultant de la décision du Conseil constitutionnel n° 2007-546 DC du 25 janvier 2007), publiée au J.O n° 27 du 1 février 2007
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 4 juillet 2007 modifiant des arrêtés relatifs à l’organisation de certains diplômes du travail social et de la santé, publié au J.O n° 173 du 28 juillet 2007
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 24 décembre 2007 modifiant les conditions de délais relatives à la possession de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence et d’autres dispositions relatives à la délivrance du certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins en vue d’analyses de biologie médicale et relatif aux préparateurs en pharmacie hospitalière, publié au J.O n° 302 du 29 décembre 2007
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 13 mars 2008 pris en application du décret n° 2005-1451 du 24 novembre 2005 fixant l’organisation générale, la nature et le programme des épreuves ainsi que la composition du jury de l’examen professionnel et du concours réservé sur épreuves organisés en faveur des préparateurs en pharmacie titulaires et non titulaires relevant jusqu’au 1er janvier 2004 de la collectivité départementale de Mayotte, publié au J.O. n°0074 du 28 mars 2008
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 10 septembre 2008 portant modification d’arrêtés relatifs à l’obtention du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, publié au J.O. n°220 du 20 septembre 2008
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2009-957 du 29 juillet 2009 relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles des ressortissants des Etats membres de la Communauté européenne ou parties à l’accord sur l’Espace économique européen pour l’exercice des professions de préparateur en pharmacie et préparateur en pharmacie hospitalière, d’auxiliaires médicaux et de conseiller en génétique, publié au JO n°177 du 2 août 2009
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2009-1037 du 25 août 2009 relatif à la composition et aux règles de fonctionnement de la commission des préparateurs en pharmacie et des préparateurs en pharmacie hospitalière, publié au J.O. n°198 du 28 août 2009
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2009-1283 du 22 octobre 2009 relatif à l’exécution des préparations magistrales et officinales, publié au J.O. n°247 du 24 octobre 2009
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 19 février 2010 fixant la composition du dossier à fournir à la commission d’autorisation d’exercice compétente pour l’examen des demandes présentées en vue de l’exercice en France de la profession de préparateur en pharmacie et préparateur en pharmacie hospitalière, publié au J.O. n°45 du 23 février 2010
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2010-334 du 26 mars 2010 relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles requises des ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou des autres Etats parties à l’accord sur l’Espace économique européen pour l’exercice des professions médicales, pharmaceutiques et paramédicales et à la formation des aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers, publié au J.O. n°74 du 28 mars
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 24 mars 2010 fixant les modalités d’organisation de l’épreuve d’aptitude et du stage d’adaptation pour l’exercice en France des professions de préparateur en pharmacie et préparateur en pharmacie hospitalière par des ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen, publié au J.O. n°74 du 28 mars 2010
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 7 avril 2010 modifiant l’arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, publié au J.O. n°83 du 9 avril 2010
- Texte intégral sur Legifrance


Nous remercions ici Jean Charles Kamplin, cadre de santé préparateur en pharmacie pour son aide précieuse.


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Cadres de santé, trouvez votre poste en quelques clics !

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus