La profession d’orthoptiste

dimanche 25 juillet 2004, par Pascal Becker

Mis à jour le 2 avril 2010 avec la publication au J.O n° 78 de l’Arrêté du 30 mars 2010 fixant les modalités d’organisation de l’épreuve d’aptitude et du stage d’adaptation pour l’exercice en France des professions de psychomotricien, orthophoniste, orthoptiste, audioprothésiste, opticien-lunetier par des ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou parties à l’accord sur l’Espace économique européen.

L’orthoptiste assure, par la rééducation, le traitement des troubles de la fonction sensorielle et motrice des yeux (strabisme, paralysie oculomotrice, défaut de convergence...). Il travaille sur prescription médicale : 80 % de ses actes sont prescrits par les ophtalmologistes. Il exerce en liaison avec les professionnels para-médicaux et les opticiens qui se chargent de l’équipement optique. La pratique de l’orthoptie s’articule autour de trois éléments : le bilan, la rééducation orthoptique, et la rééducation fonctionnelle du trouble visuel.

À l’aide d’exercices adaptés à chaque âge et à chaque pathologie, il va aider le patient à retrouver une vision correcte. Le traitement consistera à faire travailler les muscles de l’œil pour corriger une simple fatigue oculaire, à réduire un strabisme ou améliorer la vue après un traumatisme.

Lorsqu’il y a un déficit de la vision, l’orthoptiste conseille le patient sur l’aménagement de son poste de travail, sur l’éclairage, la distance yeux-écran, afin lui permettre d’utiliser au mieux ses capacités visuelles.

En cas de malvoyance , après une rééducation spécifique de la fonction visuelle, il met en oeuvre un entraînement approprié pour une bonne utilisation des aides optiques.

77 % des orthoptistes exercent en libéral. Les autres sont salariés et exercent dans les centres hospitaliers, les PMI, les centres médicaux privés.

A l’heure actuelle, 2355 orthoptistes exercent en France dont 92 % de femmes.

Etudes préparant au diplome

Les orthoptistes sont titulaires d’un certificat de capacité qui sanctionne une formation de trois ans, délivrée dans les unités de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales et techniques de réadaptation.

Accès

La formation est ouverte aux candidats titulaires du baccalauréat ou d’un titre permettant de s’inscrire en vue du diplôme d’Etat de Docteur en médecine, ayant satisfaits à un examen d’entrée, organisé par l’unité de formation et qui comporte :
- deux épreuves écrites et anonymes : l’une de sciences de la vie, l’autre de physique, d’une durée de deux heures chacune, et dont les sujets portent sur le programme de Terminale scientifique ;
- une épreuve orale dont le but est d’apprécier les connaissances générales des candidats et leurs aptitudes psychophysiques.

Formation

Les études se déroulent sur trois ans. Elles comportent un enseignement théorique et pratique ainsi que des stages hospitaliers dans un service d’ophtalmologie.
Le programme de formation porte sur l’anatomie, la physiologie de l’œil, la pathologie et l’instrumentation, les méthodes d’examen de la vision et les techniques de rééducation.

Délivrance du certificat

Un examen est organisé après chaque année :

A la fin de la première année :
- une épreuve écrite d’une durée de deux heures ;
- une épreuve orale à laquelle peuvent se présenter les élèves ayant obtenu au moins 10 sur 20 à l’épreuve écrite.

Les candidats reçus sont ceux qui ont obtenu une moyenne de 10 sur 20 à l’ensemble des épreuves écrites et orales.

A la fin de la deuxième année :
- Deux épreuves écrites : l’une de statistiques, d’une durée d’une heure, notée sur 10 ; l’autre portant sur le programme de deuxième année, d’une durée de deux heures, notée sur 20 ;
- Deux épreuves orales : l’une portant sur le programme de deuxième année ; l’autre sur un sujet présentant un trouble de l’appareil oculo-moteur. Chaque épreuve est notée sur 20.

Les candidats reçus sont ceux qui ont obtenu une moyenne de 10 sur 20 à l’ensemble des épreuves écrites et orales.

A la fin de la troisième année :
- Quatre épreuves écrites : une interrogation sur un sujet optique, une sur un sujet d’anatomie et physiologie de l’appareil oculo-moteur, une sur un sujet de pathologie de l’appareil oculo-moteur et sur leur traitement, une sur la psychologie et la pédagogie.
Chaque épreuve dure une heure et est notée sur 20. Les élèves ayant obtenu une moyenne d’au moins 10 sur 20 peuvent se présenter aux épreuves orales.
- Quatre épreuves orales : une sur le rôle social de l’orthoptiste, une sur la psychologie et la pédagogie (notées sur 10), un exposé oral après examen d’un sujet atteint d’un trouble relevant de l’orthoptie, une démonstration d’un appareil d’examen ou de traitement orthoptique.

Sont reçus les élèves qui ont obtenu une moyenne de 10 sur 20 à l’ensemble des épreuves écrites et orales.

Poursuivre une formation après le certificat

Après cinq ans d’expérience dans des fonctions d’encadrement auprès d’inadaptés, ils peuvent être candidats aux stages organisés pour préparer le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement pour enfants inadaptés.

Ils bénéficient d’une dispense de scolarité pour préparer une Licence de sciences de l’éducation ou de sciences sanitaires et sociales.

Plus d’informations (liste des établissements préparant au certificat, carrière dans la fonction publique hospitalière, grades, rémunérations, associations...) : site du ministère

Renseignements complémentaires

Association française des orthoptistes
- 9, rue de la Franche-Comté 25000 BESANCON

Ministère de l’Education Nationale
- Direction de l’enseignement supérieur 61,65, rue Dutot 75015 PARIS

Principaux textes législatifs spécifiques

Nomenclature Générale des actes
- Source orthoptistes.fr

Décret du 11 août 1956 instituant un Certificat de Capacité d’Aide-Orthoptiste
- Texte intégral sur orthoptie.net

Arrêté du 16 décembre 1966 relatif au programme d’enseignement et aux modalités des examens en vue du certificat de capacité d’orthoptiste
- Texte intégral sur orthoptistes.fr

La Loi n° 72-1131 du 21 décembre 1972 modifiant certaines dispositions du code de la santé publique relatives à la profession d’aide-orthoptiste
- Texte intégral sur orthoptistes.fr

Arrêté du 17 mars 1999 modifiant l’arrêté du 16 décembre 1966 modifié relatif aux programme d’enseignement et modalités des examens du certificat de capacité d’orthoptiste, publié au J.O n° 71 du 25 mars 1999
- Texte intégral sur Legifrance

Ordonnance no 2001-199 du 1er mars 2001 relative à la transposition des directives 89/48/CEE du Conseil du 21 décembre 1988 et 92/51/CEE du Conseil du 18 juin 1992 prévoyant un système général de reconnaissance des diplômes d’enseignement supérieur et des formations professionnelles, publié au J.O n° 53 du 3 mars 2001
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 25 juin 2002 modifiant la Nomenclature générale des actes professionnels des médecins, des chirurgiens-dentistes, des sages-femmes et des auxiliaires médicaux, publié au J.O n° 147 du 26 juin 2002
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code (annexes)
- Texte intégral sur Legifrance

Circulaire DHOS/P 2 no 2005-225 du 12 mai 2005 relative aux conditions d’exercice des professions de santé et aux sanctions pénales applicables pour l’exercice illégal et l’usurpation de titre
- Texte intégral sur Sante.gouv.fr

Ordonnance n° 2005-1040 du 26 août 2005 relative à l’organisation de certaines professions de santé et à la répression de l’usurpation de titres et de l’exercice illégal de ces professions, publiée au J.O n° 199 du 27 août 2005
- Texte intégral sur Legifrance

LOI n° 2007-127 du 30 janvier 2007 ratifiant l’ordonnance n° 2005-1040 du 26 août 2005 relative à l’organisation de certaines professions de santé et à la répression de l’usurpation de titres et de l’exercice illégal de ces professions et modifiant le code de la santé publique (1) (Titre résultant de la décision du Conseil constitutionnel n° 2007-546 DC du 25 janvier 2007), publiée au J.O n° 27 du 1 février 2007
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2007-1671 du 27 novembre 2007 fixant la liste des actes pouvant être accomplis par des orthoptistes et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires), publié au J.O n° 276 du 28 novembre 2007
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 25 février 2010 fixant la composition du dossier à fournir aux commissions d’autorisation d’exercice compétentes pour l’examen des demandes présentées en vue de l’exercice en France des professions de psychomotricien, orthophoniste, orthoptiste, audioprothésiste et opticien-lunetier, publié au J.O. n°54 du 5 mars 2010
- Texte intégral sur Legifrance

Décret n° 2010-334 du 26 mars 2010 relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles requises des ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou des autres Etats parties à l’accord sur l’Espace économique européen pour l’exercice des professions médicales, pharmaceutiques et paramédicales et à la formation des aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers, publié au J.O. n°74 du 28 mars
- Texte intégral sur Legifrance

Arrêté du 30 mars 2010 fixant les modalités d’organisation de l’épreuve d’aptitude et du stage d’adaptation pour l’exercice en France des professions de psychomotricien, orthophoniste, orthoptiste, audioprothésiste, opticien-lunetier par des ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou parties à l’accord sur l’Espace économique européen, publié au J.O. n°78 du 2 avril 2010
- Texte intégral sur Legifrance


Les sites à visiter
- [Syndicat National Autonome des Orthoptistes->http://www.orthoptistes.fr/]
- [La Page des Orthoptistes de France->http://orthoptie.net/bienvenue.htm]
- [Association française d’orthoptique->http://www.association-orthoptique.com/]
- [Infos Orthoptie->http://etudiant.orthoptie.free.fr/]
- [orthoptistes de la communauté européenne->http://www.euro-orthoptics.com/]
- [syndicat des orthoptistes de France->http://www.sof.com.free.fr/]

N’hésitez surtout pas à nous proposer toute référence complémentaire, ou à nous faire part de toute remarque utile à la pertinence de cet aticle. Pour cela rendez-vous sur le forum en cliquant [ICI->http://www.cadredesante.com/phpbb/viewforum.php?f=14&sid=64d564a3281af5346c4b4c6c1998a4cb]


Partager cet article

Réussissez votre concours cadre de sante !

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus