Aller au contenu


Réglementation



3 réponses à ce sujet

#1 jeanpaul

  • Membres
  • 8 messages

Posté 01 March 2012 - 04:26 PM

Bonjour,

Je recherche tout ce qui concerne la réglementation sur les hôpitaux de jour.
Pouvez-vous me conseiller , m'orienter ?
Merci à tous.
JP

#2 Charlaine

  • Membres
  • 15243 messages
  • Gender:Not Telling

Posté 01 March 2012 - 06:44 PM

Bonjour Jean Paul
J'ai déplacé votre sujet dans un forum où les internautes pourront le voir. Dans celui de la veillle législative, vous n'apparaissez qu'en deuxième page...
Tous les hôpitaux de jour ou dans une spécialité particulièrement ? (gériatrie, psychiatrie, pédopsychiatrie...).
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#3 JiPé

  • Membres
  • 34 messages
  • Gender:Male
  • Location:PACA

Posté 16 March 2012 - 04:51 PM

s'il s'agit d'un HJ en psy voila déja un topo pour éclairer le sujethttp://www.serpsy.or...tal/hdjour.html

sinon, les textes réglementaires sont ceux qui régissent les hospitalisations en général, et en particulier à temps partiel.
La définition de la mission quant à elle tient en quelques lignes:
"Les hôpitaux de jour assurent des soins polyvalents individualisés et intensifs prodigués dans la journée, le cas échéant à temps partiel.
Il existe des hôpitaux de jour pour enfants et pour adultes.
Lorsque l’hôpital de jour (pour enfants ou adultes) est implanté dans les locaux de l’établissement d’hospitalisation ou de l’institut médico-pédagogique, les locaux qui lui sont destinés doivent être nettement distincts des locaux d’hospitalisation à temps complet ou de l’institut médico-pédagogique. Il est préférable que cette structure soit située à l’extérieur de l’institution de rattachement.
Il faut veiller à ce que l’hôpital de jour soit assez proche des utilisateurs. La dimension de l’aire de recrutement devrait éviter des transports journaliers trop longs, pénibles et donc peu thérapeutiques pour les patients ; un circuit de ramassage étendu est aussi d’un coût élevé.
Le personnel spécialisé doit être suffisant et diversifié et permettre la mise en œuvre de thérapeutiques adaptées à l’état de chaque patient : médecin psychiatre, psychologue, infirmier(e), éventuellement assistante sociale, kinésithérapeute, ergothérapeute.
Dans les hôpitaux de jour pour enfants, la dimension thérapeutique n’exclut pas la présence d’un personnel éducatif et enseignant. Il faut prévoir des éducateurs de jeunes enfants, des éducateurs spécialisés à côté ou en remplacement d’infirmiers, des éducateurs scolaires ou instituteurs spécialisés détachés de l’éducation nationale. Est nécessaire la participation d’orthophonistes et de psychomotriciens.
Les heures et jours d’ouverture de l’hôpital de jour doivent être déterminés en cohérence avec le projet thérapeutique annoncé et clairement indiqué."
Source :
Inventaire des structures de psychiatrie en PACA - ARH et DRASS Paca – Avril 2005 – pp 86-90
Bon courage
"

#4 Pierredesmarais

  • Membres
  • 8 messages

Posté 05 April 2012 - 10:54 AM

Bonjour,
je ne comprends pas très bien votre problème. Votre hôpital de jour est rattaché à un établissement, j'imagine, ce qui résout la question.
cordialement,
Pierre
Avocat à la Cour

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet



  


1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)